L’enjeu, ici, est de réinvestir la question de la souveraineté. Est-il normal qu’à l’heure actuelle les États de la zone franc déposent la moitié de leurs réserves de change dans un compte d’opération logé auprès du Trésor français, alors que ces États ont accordé aux deux principales banques
JA le CFA

Articles similaires